Stratégie de diversification pour Etam qui lance sa ligne de make-up

Le secteur du textile n’étant pas très en forme ces derniers temps, crise oblige c’est l’un des premiers budget sacrifié par les ménages français. En lançant sa ligne de maquillage « push-up your beauty » Etam souhaite trouver un nouveau relais de croissance et ambitionne un développement vers l’international.

rouge a levres etam

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce lancement n’est pas timide : 600 produits de beauté, 32 accessoires beauté et 13 « rituels de bain ». Cette ligne de beauté est en cohérence avec son métier de la lingerie, une partie de la gamme est dédié à la mise en beauté du décolleté.

vernis etam

Une communication sexy :

Etam joue la carte du « sexy » dans sa communication « Push up your beauty » et dans le nom de ses produits. Dans la partie beauté du site d’Etam vous pouvez visionnez la vidéo de lancement de la gamme : défilé de lingerie, musique punchy, fond noir et écriture blanche pour rythmer les changements de plan avec un mot d’ordre « Maintenant Etam nous rend sexy du décolleté à la pointe des cils » !

Pour les noms des produits, les vernis sont « bikini » (avec des teintes comme Copacabana, Johnny Glitter, Sweet Sixtine..), des rouges à lèvres « Porte-baisers », des gloss « Kiss me forever », des ombres à paupières « soutien regard », des mascaras « balconnet de cils ». Les noms sont inspirés par l’univers lingerie, maillot de bain, séduction, tout cela est fort bien trouvé !

Pour aider les consommatrices, Etam propose des tutos vidéos avec des égéries en sous vêtements : si vous craquez sur le make-up c’est bien, si vous achetez le soutien-gorge en même temps c’est mieux ! J’accroche moyennement avec ces tutoriels…

tutoriel etam

 

Et bien sûr pour sa communication Etam fait appel à son égérie préférée : la sublime Natalia Vodianova, sexy quand tu nous tiens…

 

natalia vodianova etam

 

 

Les prix :

Les prix sont abordables et se veulent moins chers que ceux de leurs concurrents :

  • les rouges à lèvres : 9,90€
  • les palettes 5 ombres à paupières : 14,90€
  • les embellisseurs de teint et les blushs : 7,90€
  • les vernis à ongles : 3.90€
  • les correcteurs de décolleté « reine du bluff » : 12,90€
  • les gommages : 7,90€
  • les gelées de douche : 5,90€

 

Une stratégie maitrisée :

Bon point pour Etam, les produits sont fabriqués en Europe et en interne (directement par Etam). Il y a une volonté de la marque de ne pas faire les choses à moitié et de ne pas voir cela comme une extension de la gamme lingerie mais de faire du maquillage une gamme à part entière avec des démonstratrices en magasin et des espaces dédiés importants (vous pourrez retrouver ces produits dans des « corners » de 25 à 35 m2 dans 300 magasins Etam Lingerie d’ici mi-novembre).

Ce lancement n’est pas dénué de bon sens dans le contexte actuel car d’après une étude récente c’est « l’un des rares secteurs où les consommateurs français étaient prêts à dépenser davantage dans les prochains mois » (contrairement au secteur vestimentaire). Et le timing de lancement est parfait : 2 mois et demi avant Noël, juste le temps de créer de la notoriété et du désir ! A mon avis beaucoup de beauty addicts auront des paquets Etam sous le sapin. En ferez-vous partie ?

 

Crédit image : www.etam.com