Le parfum, nouvelle leçon de séduction pour Aubade

En ce début octobre 2013, une nouveauté de plus au rayon parfumerie… Aubade a décidé de faire une incursion vers un autre attribut de la sensualité féminine : le parfum. Pour la sortie de celui-ci, sobrement nommé Aubade, le parfum (eh oui pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple), la marque de lingerie connue pour ses publicités « leçon de séduction » affiche la leçon n°145 « le mettre au parfum ».

aubade-le-parfum-lecon 145

En regardant cette pub très esthétique en noir et blanc, avec une fille à la plastique parfaite, visage caché (recette inchangée depuis plus de 20 ans) où le modèle a pour seul accessoire la bouteille du parfum Aubade, on pense tout de suite « sensualité » et « séduction ». A mon sens, ce sont les maîtres mots de la marque Aubade, qui pour mettre en odeur son univers a choisi le nez Delphine Jelk. Elle a joué avec des essences damande douce, de clou de girofle, de rose, de muguet, de violette, de bois de cèdre et de musc.

Parfum-Aubade

Pour le packaging, le design se veut également sensuel : inspiré « du galbe dun sein, de la rondeur dune hanche, du creux dune chute de rein et de la finesse dune taille » (extrait du communiqué de lancement), le bouchon rappelle un talon aiguille renversé, encore un attribut de la séduction féminine pour un effet renversant ? A voir, ou plutôt à sentir car chez Aubade nos sens sont en éveil…

 

Les marques cherchent toutes de nouveaux territoires à explorer et Aubade ne fait pas exception, cest la logique des entreprises : il faut se développer, se diversifier, vendre toujours plus à plus de monde… Avec son parfum Aubade va pouvoir atteindre des femmes qui ne sont pas ses clientes habituelles, des femmes qui sont prêtes à mettre 72 euros (100 ml) dans un parfum mais pas forcément 150 euros dans un ensemble de lingerie !

 

En tout cas, ce lancement à de quoi stimuler ma curiosité, il va falloir que jaille sentir cette nouveauté !